Plants d'ail

Préparation pour votre culture d’ail

Pour une culture d’ail, vous devrez dans un premier temps sélectionner suivant votre choix de période de plantation et la conservation l’ail rose, l’ail violet ou l’ail blanc.

Séparation des caieux
Séparation des caieux

Séparez les caïeux (gousses) de vos têtes d’ail.
L’ail est une culture écologique : si l’on a pris soin de planter des plants certifiés pour éviter les maladies transmises par le plant (virus, pourritures), il nécessite rarement de traitements.
A savoir que les meilleurs résultats seront obtenus avec les gousses extérieures du bulbe.
L’ail pousse dans tous les sols pourvu qu’ils soient aérés et non sableux. Il n’aime pas les sols humides. Je vous conseille de le planter sur une butte de 10 cm en particulier au nord de la Loire.

TECHNIQUES DE PLANTATION

Plantez les caïeux à 3 cm de profondeur, pointe en haut, espacés d’environ 10 cm. Ceci des rangs distants de 30 à 40 cm. Dans les terrains qui se ressuient mal (pensez au conseil précédent), on plante sur des buttes d’une dizaine de centimètres de hauteur.

Conseil:
Seul l’extrémité du sommet du bulbe doit être apparent. Ne coupez pas la pelure au sommet afin d’éviter que l’eau ne rentre à l’intérieur du bulbe et de risquer de provoquer la pourriture anticipée du plant.

L’ail est peu exigeant et ne réclame quasiment aucun soin durant toute la culture. Mais quelques gestes vous permettront d’avoir une meilleure récolte.
Lorsque les jeunes plantes sortent de terre, nettoyez régulièrement autour afin de supprimer les mauvaises herbes et permettre à l’eau de s’écouler en cassant la terre dure.

  • Arrosez en été lorsqu’il fait chaud ou en cas de sécheresse.
  • L’ail déteste l’excès d’eau donc ne noyez jamais les bulbes.
  • Binez et arrachez les mauvaises herbes au fur et à mesure.

 

ET MAINTENANT LA RÉCOLTE

La récolte de l'ail
La récolte de l’ail

Excellente question : quand récolter ?

Dès que les feuilles commencent à jaunir, il est conseillé d’effectuer un nœud simple avec les feuilles. La croissance se finalisera en priorité sur les bulbes.
Lorsque 25% à 50% des feuilles sont jaunes ou que les tiges commencent à tire-bouchonner et qu’elles sont encore tendres, il est temps de récolter l’ail, de l’étaler et de le laisser sécher durant quelques jours à l’ombre (le soleil provoque des brûlures ce qui peut nuire à la conservation de l’ail). Il est déconseillé d’arroser vos plants un mois avant la récolte.
Lorsque les plants auront séché, coupez le feuillage et les racines et entreposez les bulbes dans un sac en jute ou en papier dans une pièce fraîche, sèche et bien ventilée.

Vous pouvez aussi découvrir l’article concernant les maladies de l’ail.

 

SourceLilimichaud
Article précédentAil et variétés pour votre potager
Article suivantParasites et maladies de l’ail
Christian, créateur du site, je suis jardinier amateur mais passionné. Mon objectif est de rendre accessible l'information en allant à l'essentiel. Partager est important: j'attache beaucoup d'importance aux commentaires et nos échanges afin de parfaire mon expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.