Plus de 25 variétés d’ail sont proposées sur le marché amateur. Les variétés d’ail se distinguent par la précocité, la couleur des bulbes et caïeux, leur saveur et leur aptitude à la conservation.

Le choix se fait en fonction de la période de plantation, de la région et de la durée de conservation souhaitée.

L’AIL ROSE

Ail rose

Il s’agit de l’ail rose : la couleur rose ne se révèle souvent qu’après avoir séparé les caïeux (les « gousses »). Seule la peau qui les recouvre est teintée de rose.
Il existe des variétés « à bâtons » et « sans bâton » : ce bâton est en fait la hampe florale qui s’est développée au cours de la culture et qui persiste, dure et rigide, au centre des caïeux.

Ses bulbes sont moins volumineux que ceux de l’ail d’automne et l’ail rose possède une plus forte dormance. Celui-ci est capable de germer qu’à partir de décembre. On le plante donc de cette période jusqu’à fin mars.
Il n’atteint sa complète maturité qu’à partir de juillet. Dans les régions méridionales, on peut planter cet ail en novembre ou décembre : la récolte sera avancée de 8 à 10 jours.

L’ail rose se prête particulièrement bien à une longue conservation.

L’AIL VIOLET

Ail violetCet ail à gros bulbes est capable de germer à partir de la fin novembre. On peut donc le planter d’octobre à mi-décembre. On peut le conserver à condition de le maintenir dans une pièce chaude et sèche, comme la cuisine.

 

L’AIL BLANC

Ail blancPlus rustique que l’ail rose, l’ail blanc se plante en fin d’automne et reste dans le sol tout l’hiver, avant de se développer au printemps suivant. Pour obtenir de belles têtes, réservez-lui une terre perméable.

 

CHOISIR SES BULBES A PLANTER

Vous avez bien compris que le choix du type d’ail cité ci-dessus dépend de la période de plantation. Elle dépend aussi de votre attente en matière de conservation.

Néanmoins, le choix des bulbes à planter destinés à la consommation courante ne peut pas convenir à notre climat européen. Il est donc nécessaire de se procurer des bulbes certifiés reconnaissables à la vignette bleue du Service Officiel de contrôle et Certification (SOC). Ce contrôle permet de mettre sur le marché des plants sains et vigoureux. Il évite au jardinier d’introduire dans son jardin des maladies ou ravageurs préjudiciables à sa culture et aux cultures avoisinantes.
Espérant que cette fiche vous soit utile et riche en information, n’hésitez pas à consulter les étapes et astuces concernant la plantation des bulbes ainsi que la conservation de votre récolte.

SourceBinette et cornichon
Article suivantCulture de l’ail dans votre bio potager
Christian, créateur du site, je suis jardinier amateur mais passionné. Mon objectif est de rendre accessible l'information en allant à l'essentiel. Partager est important: j'attache beaucoup d'importance aux commentaires et nos échanges afin de parfaire mon expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.