Haricots du potager
Haricots du potager

Semer vos haricots dans votre potager, rien de plus facile à condition de suivre quelques conseils.

La diversité des variétés en terme de couleurs, formes et goûts confère aux haricots une place incontournable dans le potager.

Nous nous intéresserons dans cet article aux haricots nains semés en lignes et non aux haricots à rames.

 

Quand semer vos haricots

Jeune pousse d’haricot

Le haricot ne supporte pas le froid, c’est pourquoi il faut lui choisir une exposition ensoleillée.
Pour cette raison également, vous ne pourrez pas le semer en place avant que le sol soit suffisamment chaud, soit en avril dans le sud et en mai dans le nord.
La graine ne germe qu’à partir de 20°C. Pour obtenir une récolte précoce, vous pouvez semer vos haricots sous un tunnel en plastique.

 

Comment semer vos haricots

Semer ses graines

Après le choix d’un emplacement ensoleillé.
Tracez les sillons en gardant au moins 50 cm entre chaque rang afin de vous permettre de ramasser les gousses plus facilement lors des récoltes.
Il existe deux techniques de semis : soit vous mettez une graine tous les 7-8 cm, soit vous mettez 5 graines par poquets tous les 30 cm. Les graines devront être enterrées de 2 à 3 cm. Certains font tremper les graines quelques heures dans l’eau auparavant afin d’accélérer la germination. A chacun de faire ses expériences.
Les haricots ne tarderont pas à germer, il faut compter une semaine. Après qu’ils aient atteint environ 15 cm, buttez-les alors légèrement.
La récolte débutera en juillet, vous pourrez cueillir régulièrement vos haricots plus ou moins développés en fonction de vos goûts.

 

Quelques conseils utiles

Récolte d’haricots
  • Effectuez le bon choix sur la variété.
  • Après la levée des graines, ajoutez une couche de 2 à 3 cm de paillis. Ce paillage permettra au sol de garder l’humidité, notamment en cas de grosses chaleurs.
  • Pensez a échelonner vos semis tous les 15 jours afin d’obtenir des récoltes espacées.
  • Récoltez de préférence vos haricots jeunes avant qu’ils ne deviennent durs et filandreux.

 

Cet article vous inspire: venez soumettre vos astuces et avis à travers vos commentaires en bas de page.

Article précédentTiramisu aux fraises
Article suivantLutter contre les pucerons du potager
Christian, créateur du site, je suis jardinier amateur mais passionné. Mon objectif est de rendre accessible l'information en allant à l'essentiel. Partager est important: j'attache beaucoup d'importance aux commentaires et nos échanges afin de parfaire mon expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.