plants et pucerons

Les pucerons font partie du quotidien du jardinier.

Ils occasionnent aussi de nombreux dégâts au potager.

Voyons comment lutter contre les pucerons du potager.

 

Les pucerons : une menace réelle concernant de nombreux plants

Puceron lanigère

Les types de pucerons sont multiples. On en rencontre des verts, des noirs, des roses… Ils ne dépassent guère 2 mm. Certains sont ailés et peuvent migrer d’une première plante hôte à une deuxième plante hôte (généralement, les individus ailés apparaissent lorsque la colonie devient trop peuplée).
Les plantes hôtes peuvent accueillir simultanément plusieurs types de pucerons (c’est le cas, notamment, des haricots, des melons, des tomates, des  framboisiers, des groseilliers, des pommiers ou des pruniers).
La mise en place d’une lutte ciblée (introduction d’un prédateur ou d’un parasite spécifique) peut alors s’avérer compliquée.

Les dégâts occasionnés par les pucerons

Dégats des pucerons sur un plant de melon
Dégats des pucerons sur un plant de melon

Si les pucerons sont mal aimés, c’est parce qu’ils occasionnent des dégâts sur les plants : déformations, décoloration, chute prématurée des feuilles, dessèchement des pousses …
Les pucerons se nourrissent, en quantité, de la sève des plantes (leurs organes de prédilection étant les feuilles et les jeunes pousses). ils transpercent les tissus végétaux de leur appareil buccal. La plante se trouve ainsi affaiblie.
Leur salive est irritante et toxique. Elle est responsable, notamment, des crispations du feuillage.
De plus, une partie de la sève absorbée est non digérée, et rejetée sous forme de miellat. C’est ce dernier qui est responsable de la fumagine (champignons formant un dépôt noirâtre).

Les conseils pour lutter contre les pucerons

  • Le purin d’ortie est une solution idéale contre les pucerons car en arrosage préventif, il renforce la plante qui se trouve ainsi moins exposée aux attaques. En pulvérisation, il constitue un insecticide naturel de premier ordre.
  • L’ail, repousse les pucerons. Réalisez une décoction d’ail en plaçant 5 gousses d’ail dans un litre d’eau. Portez à ébullition, laissez réduire sur feu doux d’1/3. Filtrez et pulvérisez sur les pucerons.
  • Faites macérer pendant une nuit 100 g de tabac brun dans 1 litre d’eau. Filtrez puis pulvérisez sur tout le feuillage atteint. Les pucerons devraient bien vite disparaître. Vous pouvez aussi mélanger de la cendre de cigarettes à de l’eau et utiliser ce mélange en pulvérisations contre les pucerons.
  • Le savon noir est un grand classique de la lutte contre les pucerons. Il suffit de mélanger 20 cl de savon noir à 1 litre d’eau et de pulvériser directement sur les bestioles indésirables. Dès le lendemain, vous constaterez que les pucerons sont morts. Rincez alors le feuillage. Vous pouvez renouveler l’opération tous les 10 jours.
  • Réalisez une macération à base de 100 g de feuilles de rhubarbe pour 1 litre d’eau froide. Portez à ébullition et laissez réduire d’1/3. Filtrez et pulvérisez sur tout le feuillage. Cette solution naturelle est d’une redoutable efficacité !
  • L’absinthe protège les rosiers des attaques de pucerons si elle est plantée à leurs pieds. En décoction, elle sera pulvérisée sur toutes les parties aériennes pour éradiquer les pucerons sur la plupart des végétaux atteints.
  • Constituez un purin de frondes de fougères en laissant macérer 300 g de feuilles dans 2 litres d’eau pendant 10 jours. Filtrez et pulvérisez cet insecticide naturel sur le feuillage. Renouvelez l’opération une fois par semaine en cas de grosse attaque.

J’espère que cet article vous sera utile, n’hésitez pas en commentaire à apporter
vos expériences.

Article précédentSemer vos haricots dans votre potager
Article suivantLes fourmis du potager : s’en débarrasser naturellement
Christian, créateur du site, je suis jardinier amateur mais passionné. Mon objectif est de rendre accessible l'information en allant à l'essentiel. Partager est important: j'attache beaucoup d'importance aux commentaires et nos échanges afin de parfaire mon expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.