framboiser
framboiser

Les framboisiers sont faciles à planter. Mais, ils demandent de l’entretien. Plusieurs techniques permettent d’entretenir vos framboisiers.

Tailler, bouturer ou diviser font partie des techniques que nous allons détaillé ci-dessous.

Comment soigner le framboisier l’hiver

L’hiver est la bonne période pour supprimer les drageons trop aventureux. Pour ce faire, utilisez une fourche bêche qui sera plus simple d’utilisation.                              

Rabattez auparavant les cannes ayant fructifié l’année passée afin de favoriser une quinzaine de pousses vigoureuses par mètre linéaire.

Sur les variétés remontantes, il est possible de sacrifier la première production au profit de celle d’automne en rabattant toutes les tiges en hiver.

Palissez les tiges restantes sur deux fils tendus à l’horizontale entre des piquets solides ou bien contre un treillage. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur l’article : planter des framboisiers.

Fertilisez sur le rang pour limiter le drageonnage : apportez de la corne broyée ou tout engrais organique spécial « petits fruits ».

Voilà comment vous allez pouvoir prendre soin de vos framboisiers. Il existe d’autres techniques pour les entretenir. Nous allons commencer par la taille.

Comment tailler les framboisiers

Malgré qu’ils soient faciles à cultiver, les framboisiers peuvent devenir très envahissants. On pratiquera donc le seul soin qui sera nécessaire toute leur vie durant : la taille.

Les framboisiers ne doivent pas être livrés à eux-mêmes, sans quoi on les verra rapidement dégénérer, donner de petits fruits sans saveur et tomber gravement malades, puis mourir.

Pour bien maîtriser la croissance des framboisiers et avoir de gros fruits, il est fortement recommandé de les encadrer par un système de tuteurage, avec des fils de fer par exemple ou de palissage.

Il est fondamental de savoir à quel type de production on a affaire avant de prendre le sécateur sous peine de compromettre les futures récoltes.

 

Tailler les framboisiers remontants :

taille des framboisiers remontants
taille des framboisiers remontants

Les framboisiers remontants ou bifères produisent 2 fois par an : une première fois, assez faiblement, sur la pousse de l’année, en septembre ou octobre et, plus abondamment, une seconde fois sur la même tige, mais l’année suivante, en juin et juillet.

En juin, pratiquez une taille d’éclaircissement en laissant une quinzaine de beaux brins par mètre linéaire.

La taille d’hiver consiste à couper au ras du sol les branches qui ont produit. On en profitera pour éliminer systématiquement les rameaux faibles et les tiges desséchées. Il faut retirer aussi, à l’aide d’une bêche, les pousses qui ont pris leurs aises au-delà des limites.

 

Tailler les framboisiers non remontants

Taille des framboisiers non remontants

La fructification des framboisiers non remontants s’effectue sur les pousses de l’année précédente, de la mi-juin à la mi-août en fonction des variétés ainsi que des situations. Les cannes qui ont fructifié se dessèchent alors et meurent.

Juste après la récolte, il est nécessaire de rabattre au ras du sol toutes les cannes faibles, mais aussi celles qui ont fructifié et qui se dessèchent, pour pouvoir bénéficier pleinement des effets de la taille d’hiver.

L’hiver, sélectionnez les cannes les plus vigoureuses et les plus saines. Retenez-en 10 par mètre linéaire, puis coupez les autres à la base. Raccourcissez les cannes restantes à 1,60 m env. de hauteur selon la vigueur des plants.

 

Comment bouturer le framboisier

Bouturer le framboisier permet d’obtenir très facilement un très grand nombre de plantes à partir d’une seule tige ou racine du plant mère.

On peut bouturer en début d’été pour une bouture de tige feuillée ou au mois de novembre pour une bouture de racines.

Pour cela, vous aurez besoin d’un sécateur propre et bien aiguisé et de l’hormone de bouturage pour les boutures de tige ou une caisse et un abri pour le bouturage de racines.

Pour une bouture de rameau :

bouturage de rameau
  • Sélectionnez et coupez un rameau sain âgé d’un an.
  • Sur ce rameau, coupez autant de tronçons qu’il est possible en s’assurant que chaque tronçon porte deux bourgeons. Chaque coupe doit être faite juste au-dessus d’un bourgeon, la coupure doit être nette.
  • Trempez l’extrémité inférieure de chaque tronçon dans de la poudre de bouturage.
  • Placez les tronçons de rameaux à la verticale, en pleine terre ou en pot, dans un mélange de terre du jardin et de sable, en l’enfonçant de sorte que le premier œil soit au niveau du sol.

Pour une bouture de racine :

bouturage de racine
  • Remplissez une caisse d’environ 15 cm de profondeur d’une couche de gravier ou de billes d’argiles, afin d’assurer un bon drainage, surmonté d’un mélange de tourbe et de sable (60/40).
  • Dégagez une racine d’environ 1 cm de diamètre du plant mère.
  • Débitez cette racine en tronçons de 10 cm de longueur en veillant à ne pas abîmer les radicelles, petites racines émises latéralement.
  • Placez immédiatement les tronçons de racines à l’horizontale dans la caisse et les recouvrir du même mélange de tourbe et sable sur 3 cm de hauteur.
  • Arrosez abondamment et placez la caissette sous abri jusqu’au printemps suivant.

En mai, repiquez les boutures de racines en godet dans un mélange de terre du jardin et de terreau. A cette époque, des tiges commencent à apparaître. Bien arrosez pendant l’été sans pour autant faire pourrir les racines par un excès d’eau. A l’automne, installez les plantes au jardin.

Comment diviser les framboisiers

Entre le mois de novembre et mars, lorsque la plante est en repos végétatif, il faut diviser les framboisiers pour éliminer une partie des rejets. Cette opération doit être effectué tous les 2 ou 3 ans. Il faut alors garder environ 10 tiges par mètre linéaire. Les rejets peuvent être replantés au jardin.

Si l’on divise la plante en vue de replanter les rejets dans le jardin, choisir des rejets vigoureux.

Si l’on souhaite aérer le buisson de framboisier, choisir les rejets les moins vigoureux en vue de les éliminer.

Déterrez la souche du framboisier à l’aide d’une fourche bêche.

Divisez la touffe en la coupant à l’aide d’une bêche bien tranchante. La coupure doit être nette. Selon la taille du plant, divisez la touffe entre 2 et 4 parties appelées éclats de touffe, composées de tige de rejets, rhizomes et racines.

Replantez et arrosez immédiatement la souche afin d’éviter tout dessèchement.

Réinstallez immédiatement les éclats de touffes au jardin, de préférence dans un sol léger et bien bêché, à 20 cm de profondeur. Enrichissez le sol avec du terreau ou du compost pour favoriser la reprise.

Source :
Rustica

Cet article vous inspire: venez soumettre vos astuces et avis à travers vos commentaires en bas de page.

Article précédentL’artichaut : une culture facile
Article suivantLa culture des asperges
Christian, créateur du site, je suis jardinier amateur mais passionné. Mon objectif est de rendre accessible l'information en allant à l'essentiel. Partager est important: j'attache beaucoup d'importance aux commentaires et nos échanges afin de parfaire mon expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.