Plantation de la menthe en pot
Plantation de la menthe en pot

La culture de la menthe est ancienne, du fait de ses vertus médicinales et aromatiques. Il est donc tout à fait naturelle, qu’elle soit intégrée au jardin ou au potager.
C’est une culture très facile, en pot ou en pleine terre, qui se multiplie naturellement et rapidement. Il est important de choisir son type de menthe : malgré les différentes variétés, la menthe douce et la menthe poivrée sont les plus courantes.

Détaillons les étapes que sont la plantation, l’entretien et la récolte.

La plantation de la menthe

La menthe étant très vite envahissante, il est conseillé de la cultiver en pot. Toutefois, on peut la cultiver en bac, jardinière, en pleine terre dans les massifs, bordures ou rocailles et au potager. Il est recommandé de planter la menthe en godet que de la semer.

Préparation de la plantation

Plantation menthe en terre
Plantation menthe en terre

Avant la plantation, préparez le sol, désherbez et bêchez pour ameublir la planche qui devra recevoir la menthe.
Incorporez du compost bien mûr à la terre car la menthe apprécie les sols fertiles et humides.
La plantation se fera au printemps, Les menthes sont parfaites pour meubler les endroits les plus difficiles du potager. Elles préfèreront un emplacement frais, à la mi-ombre.

Placez le plant en enterrant le collet de quelques centimètres. Enfin ramenez la terre tout autour en la tassant bien pour ne pas laisser de poches d’air. Terminez par un arrosage généreux.

Utilités et associations

Au potager, la menthe éloigne de nombreux insectes parasites, comme les pucerons et les fourmis. Elle aime la compagnie du brocoli, de la camomille, des choux (Bruxelles, chou-fleur), des navets, des pois, des radis et des tomates.

Elle n’apprécie pas le voisinage de la carotte, du concombre, du cornichon et du maïs.

 

Entretien de la menthe

Menthe en fleur

La culture de la menthe demande très peu d’entretien :

  • Arrosez seulement par temps chaud car il faut maintenir le sol frais, mais sans excès d’eau.
  • Sarclez et et binez.
  • Coupez les tiges à quelques centimètres au-dessus du sol dès le mois de novembre.
  • Ne fertilisez pas.

Récolte, conservation et utilisation de la menthe

On peut cueillir les feuilles de menthe selon les besoins, de préférence le matin avant les grandes chaleurs. Les feuilles s’utilisent fraîches ou séchées pour parfumer les sauces, les boissons, les desserts, les salades de fruits et les compotes. On peut également congeler la menthe.
Une autre possibilité de conservation : suspendez la plante en bouquet ou conservez les feuilles à plat pour les faire sécher, à l’abri de la lumière, dans un local bien aéré et au sec.

La menthe apporte des bienfaits sous toutes ses formes. Dans une infusion ou un thé à la menthe fraîche, elle aura des vertus antispasmodiques et digestives. L’huile essentielle de menthe poivrée calme les nausées si vous avez le mal des transports.

 

Sources :
Rustica
ooreka

Cet article vous inspire : venez soumettre vos astuces et avis à travers vos commentaires

 

 

Article précédentLa menthe poivrée : des vertus pour la santé
Article suivantSemer et planter les tomates
Christian, créateur du site, je suis jardinier amateur mais passionné. Mon objectif est de rendre accessible l'information en allant à l'essentiel. Partager est important: j'attache beaucoup d'importance aux commentaires et nos échanges afin de parfaire mon expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.