5 légumes simples pour votre premier potager

0
893
Radis du potager
Radis du potager

Cultiver son premier potager peut être source d’une grande satisfaction, mais aussi de grandes désillusions.
Voici la liste, testée et approuvée de 5 légumes indispensables pour faire son premier potager.

Les radis: une pousse et une production rapide

Culture du radis
Culture du radis

Croquants, les radis sont délicieux, dégustés simplement, avec du beurre et de la fleur de sel. Ils seront encore meilleurs s’ils sont issus de votre potager. Ils correspondent facilement au jardinier débutant, en effet il est facile à semer, simple à cultiver et très rapide à pousser. Certaines variétés seront prêtes à être récoltées au bout de trois semaines seulement !

On peut ajouter à tous ces atouts sa longue période de culture (qui s’étale de février-mars à septembre-octobre). Le radis reste le numéro 1 des légumes incontournables du premier potager, en effet son seul besoin reste le soleil et l’eau. En revanche, lors du semis, ayez la main légère pour éviter l’éclaircissage.

Les variétés les plus faciles à produire :

  • Le radis de 18 jours : il produit des radis demi-longs en 3 semaines à 1 mois.
  • Le Flamboyant est très résistant au creusement et produit des radis demi-longs rouges à la pointe blanche.
  • Le Rond écarlate offre des radis bien ronds, tout rouges et très croquants.

Pensez aussi à échelonner les semis toutes les trois semaines pour avoir des radis et ainsi les déguster du printemps à la fin de l’été.

 

Les laitues, généralement immanquables

Parmi les laitues, les plus simples à semer et à cultiver ont y trouve les laitues à couper dont on récolte les feuilles au fur et à mesure des besoins ainsi que les laitues pommées dont les feuilles sont serrées et les batavias aux feuilles plus croquantes.
Ces salades ne demandent que peu de place et bien peu d’entretien. Il faudra juste les arroser régulièrement. Veillez à les semer un peu plus à mi-ombre en été afin qu’elle ne monte pas trop vite en graines.
Pour vous faciliter la culture, vous pouvez choisir de planter des salades présentées en godets ou d’opter pour les rubans de graines.

 

La tomate cerise : productive et rigoureuse

Tomate cerise
Tomates cerises

Les tomates ne sont pas des plantes potagères difficiles à cultiver, néanmoins elles sont souvent sujettes à des maladies comme le mildiou. Les tomates-cerises, également appelées tomates-cocktails sont souvent plus résistantes aux maladies. Elles sont plus productives et plus attractives grâce à leurs grappes de fruits.
De plus, elles ne demandent que très peu de soin et bénéficient d’une croissance très rapide. Il est également inutile de les tailler ou de les pincer, des gestes qui peuvent paraître difficiles pour certains.

Vous pouvez choisir de les semer à l’intérieur dès le mois de mars ou avril, mais plus simple, l’achat de plants en godets vous assure d’une meilleure réussite.

Et pour mettre un peu de fantaisie dans votre assiette, vous pouvez choisir des tomates-cerises rouges, mais aussi jaunes ou orangées.

 

La courgette : demande peu de connaissance

Courgettes du potager
Courgettes du potager

La courgette est un légume plutôt simple à cultiver à partir du moment où on lui offre une terre fertile, du soleil et de l’eau.
La courgette doit en effet être plantée en plein soleil. De même, elle a besoin d’arrosages qui se feront sans mouiller le feuillage au risque de voir apparaître les premiers signes d’oïdium.

Pour vous faciliter la vie (et le jardinage), procurez-vous des courgettes en godets ou en mini-mottes qu’il suffit de repiquer une fois les gelées passées. Environ deux mois après la plantation, vous pourrez récolter de belles courgettes.

 

Les haricots : plus difficile à ramasser qu’à cultiver

Haricots du potager
Haricots du potager

Rien de bien compliqué dans la culture du haricot vert. Le semis se fait en place et au soleil, dès la mi-mai. En revanche, il craint un peu l’humidité, donc les arrosages seront limités.
Le semis est simple car il se fait en ligne, soit en poquets (c’est-à-dire en semant 4 à 5 graines tous les 30 à 40 cm), soit en posant une graine tous les 5 cm. Deux semaines après la levée, il est utile de butter les plants pour leur permettre de bien s’enraciner. Et c’est tout !

En revanche, lorsque l’heure de la récolte a sonné, il faut intervenir tous les 2 jours. Mais le bonheur de manger ses propres haricots verts vaut tous les maux de dos !

Pour être certain de récolter des haricots verts sans fils, portez votre choix sur des haricots nains à filets. Et si vous voulez vous faciliter la récolte, optez pour les haricots verts à rames.
Vous pouvez aussi consulter les différentes variétés sur cette fiche.

 

J’espère que cette astuce vous sera profitable. N’hésitez pas à déposer vos commentaires en bas de page.

Article précédentCalendrier lunaire potager juillet 2022
Article suivantUtiliser des engrais verts
Christian, créateur du site, je suis jardinier amateur mais passionné. Mon objectif est de rendre accessible l'information en allant à l'essentiel. Partager est important: j'attache beaucoup d'importance aux commentaires et nos échanges afin de parfaire mon expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.